Chaque 3° jeudi du mois alternativement à Grâne ou à Chabrillan

Ouvert à tous
adhérents, non adhérents
Grânois,Chabrillanais ou lecteurs des villages alentours
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Notre dernière rencontre avant les vacances : le jeudi 24 Juin. En fonction des conditions sanitaires soit à la médiathèque de Grâne soit chez Agnès qui s’était proposée.

Compte-rendu du Club Lecture du 27/05/2021

Présents : Blandine (notre hôtesse : un grand merci), Lysiane, Marion, Aline, Danièle, Mado, J.Pierre.

Excusés : Dominique, Agnès, Monique, Françoise.

Notre auteur, proposé par Lysiane :

Dany LAFERRIERE (écrivain de l’exil)

Né en 1953 à Port au Prince Haïti. Ecrivain de l’exil il a émigré au canada à l’âge de 23 ans, ses romans traitent généreusement de son Haïti natal et allient souvenirs d’enfance au vécu de l’immigrant montréalais En 2009 on lui décerne le prix Médicis pour son roman l’énigme du retour (mélange de prose et de poésie). Son père (maire de Port au Prince) doit s’exiler pour des raisons politiques. Il est confié à sa grand-mère DA personnage très important pour lui dès 4 ans puis il rejoint sa mère à 11ans. Poursuit des études et à 23ans alors qu’un de ses collègues de travail est assassiné il quitte Haïti pour le Canada. Commence de longues années d’exil avec des allers retours à Haïti. De nombreux ouvrages témoignent de cette période. En 2013 il est élu à l’académie française. « Physiquement haïtien et littérairement québécois » comme il aime le dire.

Nous avons lu :

Neuf romans ont été présentés. Unanimement avec une écriture limpide et simple enthousiasme général  et pour certains une belle découverte, merci à Lysiane. Il est un touche à tout : chroniqueur, écrivain, cinéaste, bédéiste…Avec des mots simples il nous fait découvrir la terrible dictature Duvalier père et fils en gardant l’humour pour survivre et garder cette énergie nécessaire pour survivre avec une surprenante « élégance ».Ecrivain de l’exil il relate cette difficile période du départ au retour au pays natal.

L’ODEUR DU CAFE :1991

Odeur de son enfance, pour un gamin trop jeune pour comprendre les remous politiques de son pays. Une écriture simple avec des touches d’humour et d’émotions. Elevé par sa grand-mère DA qui régit sa vie.

LE GOUT DES JEUNES FILLES :1992

Histoire de la conquête de la sensualité pour un adolescent ; c’est aussi une chronique de ces jeunes filles qui n’ont peur de rien et qui vivent selon leurs propres lois et montrent l’horreur de la dictature des « tontons macoutes ». Roman de libération.

CETTE GRENADE DANS LA MAIN DU JEUNE NEGRE EST-ELLE UNE ARME OU UN FRUIT ?1993

Un grand magazine américain commande un reportage sur l’Amérique. L’auteur examine les thèmes périlleux de ce nouveau monde : sexe, argent, pouvoirs dans une société divisée, racisme.

Une Amérique décrite comme un gigantesque fourre-tout

PAYS SANS CHAPEAUX : 1996.

Histoire d’un retour. Après 20 ans au Canada l’auteur rentre à Port au Prince. Le pays en apparence n’a pas changé. Mais au fil des jours c’est à une enquête sur les morts que se livre l’auteur… Lecture parfois confuse entre plusieurs univers le pays réel et le pays rêvé, la vie vécue et la fiction.

LA CHAIR DU MAITRE :1997

Roman « éclaté » en courts récits sur la vie de la jeunesse à Haïti. Une expérimentation du désir consommé sans concession. C’est cru, c’est direct, extrêmement descriptif… (littérature érotique !!)

VERS LE SUD :2006

Plusieurs histoires entrecroisées ; des américains et des européens découvrent les habitant(es) d’Haïti et tombent sous leur charme. Prostitution de la jeunesse pour ces hommes et ses femmes qui ne peuvent résister à leurs corps noirs…

Le sexe comme monnaie d’échanges.

JE SUIS UN ECRIVAIN JAPONAIS : 2008

Il vit à Montréal, lit le poète japonais Bashô drague des japonaises, projette d’écrire un roman c’est ce qu’il raconte à une journaliste japonaise. Reste à écrire ce roman avec cette question : qu’est-ce-qu’un japonais ? Qu’est-ce que l’identité littéraire ?

 

Dany Laferriere curieux de tout s’est permis un petit délire mais toujours très bien écrit !!!

L’ENIGME DU RETOUR :2009

Alors exilé au Canada, l’auteur apprend la mort de son père à New-York. Sa décision de ramener la dépouille du défunt dans sa ville natale sera l’occasion d’un retour au pays après cette longue absence. Un roman (prix Médicis 2009) avec une forme originale qui mêle prose et poésie dont la lecture est exigeante.

TOUT BOUGE AUTOUR DE MOI : 2010

Sans pathos sans lyrisme dans une langue limpide et simple un témoignage des horreurs vues lors du séisme : nous sommes le 12 janvier 2010.Un récit forcément bouleversant et qui révèle l’incroyable courage de ce peuple. Que reste t’il quand tout tombe ? la culture, d’elle jaillira l’espoir et la lumière.

LE CRI DES OISEAUX FOUS :2000

Ultime récit de sa vaste autobiographie américaine.

Dernière journée à Port au Prince pour un départ à Montréal. Un voyage dans les pensées d’un jeune homme (23 ans) forcé à l’exil.

QUELQUES CONSEILS DE LECTURE :

Tracy CHEVALIER : romancière américaine spécialiste des romans historiques : » La jeune fille à la perle » et « Prodigieuses créatures ».

Edith WHARTON : romancière novelliste et poétesse américaine : « le temps de l’innocence ».

Noëlle CHATELET : femme de lettres et sociologue »la dame en bleu »

Judith PERRIGNON : journaliste, essayiste écrivaine française « Là où nous dansions »

Kristin HANNAH : Américaine elle se consacre après des études de droit à l’écriture de romans sentimentaux « le cri du rossignol »

Umberto ECO : Universitaire, érudit, écrivain italien « La mystérieuse flamme de la reine Loana »

Que de belles nuits de lecture !!!

Après un cordial apéritif (fini les goûters !!) nous choisissons notre auteur : Nancy HOUSTON pour notre dernière rencontre : le jeudi 24 Juin. En fonction des conditions sanitaires soit à la médiathèque de Grâne soit chez Agnès qui s’était proposée.

Portez-vous bien et plein de belles lectures.

Jean-Pierre