Chaque 3° jeudi du mois alternativement à Grâne ou à Chabrillan

Ouvert à tous
adhérents, non adhérents
Grânois,Chabrillanais ou lecteurs des villages alentours
<<  <  Août 2022  >  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
  1  2  3  4  5  6  7
  8  91011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Prochaine rencontre : JEUDI 16 DECEMBRE à Grâne. L’auteur : Zoé VALDES

Compte rendu club lecture du jeudi 25 novembre    au café bibliothèque Chabrillan.

Nous avions choisi BALZAC comme auteur. Je vous renvoie à toute la documentation sur internet et autres médias pour re découvrir ce « classique » de la littérature française.

Dans ce vaste ensemble qu’est « la comédie humaine » qui regroupe plus de 90 romans nous avons évoqué :

Eugénie Grandet, Les Illusions Perdues, Le Père Goriot, Le Lys dans la vallée, Physiologie du mariage, Petites misères de la vie conjugale, Les paysans etc...

De nombreuses éditions permettant une approche scolaire (préparation au Bac) sont accessibles pour des sommes modiques d’environ trois euros, et pour les Balzaciens la lecture des nombreux romans que l’on retrouve sur le site de la BNF en accès gratuit.

Bonne recherche…

Nos coups de cœur :

Aline nous propose : 

 « Je ne reverrai plus le monde » Ahmet ALTAN

Dix neuf textes écrits au fond d’une prison. Réflexions et sensations du morne quotidien du prisonnier dans une écriture magnifique. . Pour Aline bien plus qu’un coup de cœur…

« Ma vie de cafard » Joyce Carols Oates

Une faute ? avoir dénoncé ses grands frères tortionnaires d’un jeune africain. Violence, sexisme, racisme dans la vie d’une jeune femme. Doit ‘on être loyal à sa justice ou loyal à sa famille ?

Blandine a lu :

« Une bête au paradis » Cécile Coulomb

Histoire d’une lignée de femmes qui renoncent à leur vie pour une terre : la ferme du Paradis. Amour, passion, jalousie, vengeance, haine donne un souffle profond à ce roman.

« Le bal des folles » Victoria Mas

Le temps d’une soirée le Tout Paris s’encanaille sur des aires de valse et de polka avec des femmes déguisées en colombines. En fait une expérience du professeur Charcot « précepteur à la Salpêtrière des maladies neurologiques). Une mise à nu de la condition féminine du XIXème siècle.

Marion nous signale :

« La famille qu’on appelle » Tanguy Viel

A partir des liens père-fille et les relations d’emprise et de pouvoir, l’auteur (Article 353 du code pénal) à partir d’un sujet banal (recherche de logement) et avec le même phrasé et la même mélodie nous fait découvrir un monde corrompu et violent où tout est question de rapports de force.

Jean- Pierre est en train de lire :

« Correspondance avec son mari » Alexandra David Néel

Trente-sept ans de correspondance essentiellement avec son mari Philippe Néel. Alexandra David Néel voyagea à pied durant 40 ans à travers L’Inde la Chine, le Tibet et fut la première européenne à pénétrer à Lhassa, la ville sainte du bouddhisme. Morte à 101 ans elle n’oubliera jamais celui qui lui a permis de vivre « sa vie » son mari.

Prochaine rencontre : JEUDI 16 DECEMBRE à Grâne.

L’auteur : Zoé VALDES

Bonnes lectures à tous et toutes            Jean- Pierre